Rencontre de l’Amitié – Décembre 2017

C’est au gymnase Max Rousié dans le 17ème que plusieurs sections, Villemomble, Paris 3  et Paris 8, Saint-Augustin, Vincennes, Nantes et Paris 10 se sont retrouvées à la rencontre de l’Amitié de 2017. Une occasion pour certains de retrouver d’autres pratiquants et des cadres venant de sections éloignés. Pour d’autres de découvrir un sport dans une ambiance décontractée autour d’ateliers pédagogiques.

Au programme ; coupe de papier, extinction de bougies, coupe de balles, combats, parcours sportif et coupe de briques.
Plus qu’une rencontre c’est aussi un moment de détente ou l’entraide, l’échange et la pratique sont prioritaires.
On découvre plus que des amis au sein des pratiquants mais une famille soudée et solidaire.

A la fin du stage des cadeaux sont distribués pour petits et grands et c’est un après-midi ou une matinée agréable et pleine de surprise qui s’achève..

.. Enfin sans compter les éternels irréductibles qui continueront cet évènement autour d’une boisson.

Par Marianne, Paris 8

Quelques témoignages :

Patrice : club teille

 » les rencontres nationales de l’amitié sont toujours un événement marquant pour l’ensemble des pratiquants. C’est un moment d’échange et  de partage. Cette année c’était un peu plus spécial pour ma part. C’était la première fois que j’y participais en compagnie de 3 élèves. En effet mon début d’année a été marquée par l’ouverture de la section sur Teille . Anaïs, Morgan et Mathieu m’ont fait extrêmement plaisir en répondant présents ! Malgré les 8 heures de route aller-retour ils étaient impatients de participer. Les ateliers de coupe papier, extinction de bougie et combat les ont comblé de plaisir. C’était aussi pour eux l’occasion de rencontrer d’autres pratiquants. Personnellement ma plus belle récompense a été d’observer leurs sourires durant toute la journée. La remise des doboks et la présentation à maître Capozzi ont également marqué leur journée. 

 Voilà autant d’événements riches en émotions pour eux et aussi pour moi. C’est pour cela que je me suis engagé au sein de France Haidong Gumdo, auprès des autres instructeurs et de maître Capozzi.  Faire partie de cette chaîne humaine. »

Elisa enfant club Paris 10 :

« Ça m’a plu. Pour la première fois, j’ai travaillé avec la bougie. Maître Cappozi a fait disparaître la flamme et m’a montré comment faire puis je me suis entraînée aux côtés de Maëlle. Le dimanche j’ai fait ma première coupe de briques et un combat. J’ai pu rencontrer d’autres enfants. J’ai tout aimé mais je crois que c’est la bougie que j’ai préféré. »